blog

Edurobot

Robots & pédagogie

Le projet Edurobot offre aux enseignants et aux élèves des ressources pédagogiques pour l'utilisation de la robotique et de la technologie à l’école.

logo edurobot

Actualité Edurobot


Le programme Lego Mindstorms EV3 Education disponible gratuitement

Le 16 janvier 2017 | Auteur: Frédéric Genevey
Catégories: Actualité, EV3, Mindstorms, Programmation

Le programme Lego Mindstorms EV3 Education est maintenant disponible librement à l’adresse suivante:

https://education.lego.com/en-us/downloads/mindstorms-ev3

On y trouve aussi de nombreuses activités pédagogiques, en anglais.

Commentaires (0)


Mise à jour de la section Arduino

Le 21 novembre 2016 | Auteur: Frédéric Genevey
Catégories: Edurobot

La section Arduino d’Edurobot est maintenant entièrement refaite et mise à jour. Pour l’occasion, les ressources sont maintenant regroupées sur un site dédié, rattaché à Edurobot: https://arduino.education.

arduinoecole

Commentaires (0)


Semaine du code, 5 au 11 décembre 2016

Le 20 novembre 2016 | Auteur: Frédéric Genevey
Catégories: Actualité, Créativité, Formation, Programmation, STEM-STEAM-MINT
Mots-clé: ,

La Swiss Computer Science Education Week (CSEdWeek) est une semaine dédiée à la découverte du code et de la programmation à l’école.

swiss-cs-ed-week-2016logo_white

Il s’agit de la version suisse de la Code Week, qui se déroule en général durant les vacances d’automne. Cette année, la CSEdWeek se déroule du 5 au 11 décembre 2016. De nombreuses activités sont offertes sur le site de la CSEdWeek et sur celui de l’Hour of Code.

L’objectif est de permettre à un maximum d’élève de découvrir le code informatique de manière ludique durant une heure, en réalisant des petits exercices de programmation. Et il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux!

capture-decran-2016-11-20-a-08-39-40

Sur le site de l’Hour of Code, on trouve des dizaines d’activités autour du code, souvent en français, pour des élèves de 4 à 18 ans.

capture-decran-2016-11-20-a-08-40-55

N’hésitez pas à inscrire votre classe ou à participer librement! Dans une Suisse où il va manquer 24’000 informaticiens à court terme et où la seule action du canton de Vaud a été de supprimer le peu d’heures d’informatique de la grille horaire, toute initiative pour faire découvrir le monde du code informatique aux élèves, ne serait-ce que pendant une heure, et bonne à prendre! Enseignants: inscrivez vos classes. Parents: faites les exercices avec vos enfants.

Commentaires (0)


[Imprimante 3D] La voiture à élastique

Le 8 septembre 2016 | Auteur: Frédéric Genevey
Catégories: Concours, Créativité, Imprimante 3D, OCOM, STEM-STEAM-MINT
Mots-clé: ,

Deux classes d’OCOM de l’EPS Ecublens se sont défiées: l’objectif: chaque groupe de deux élèves doit dessiner, modéliser, imprimer et monter une voiture propulsée par un élastique.

Voilà la première voiture terminée:

Photo 11.04.16 14 35 00

Photo 11.04.16 14 35 05

Photo 11.04.16 14 35 15

Photo 11.04.16 14 35 23

Impressions réalisées sur K8200 (châssis) et Ultimaker 2 (roues). Axes en laiton, découpés avec un Dremel:

DSC04425

 

Et voici le résultat:

LireLire

Commentaires (0)


Cliquer sur le livre pour le feuilleter ou l'acheter sur Amazon

Cliquer sur le livre pour le feuilleter ou l’acheter sur Amazon

Le sous-titre; « dès 10 ans » implique que ce livre manque complètement sa cible: gros pavés de textes, présentation dense, touffue et un peu triste ainsi que de devoir attendre la page 41 avant de réaliser son premier montage (une résistance, une LED) fait que n’importe quel enfant entre 10 et 12 ans normalement constitué va prendre ses jambes à son cou! [Un extrait peut être téléchargé ici: http://www.eyrolles.com/Chapitres/9782212143140/extrait_arduino.pdf]

Maintenant, ce livre a quand même des avantages certains, pour un enseignant ou un parent qui va accompagner des enfants: les exercices sont bien agencés, les explications sont claires et simples à comprendre. Les objectifs sont ambitieux, puisqu’on va aller jusqu’à aborder les registres à décalage et les servos. Enfin, à noter que le livre ne se contente pas d’exercices avec l’Arduino Uno, mais aborde aussi les spécificités de l’Arduino Leonardo (émuler un clavier ou une manette sur un ordinateur) et du Lilypad (e-textil, à savoir utilisable sur des vêtements).

Au final, il en reste un bon livre pour apprendre la programmation sur Arduino, y compris pour les adultes. Un adolescent de 15-16 ans pourra sans problème l’utiliser seul, par contre, en dessous, un accompagnement me semble nécessaire. À noter que tous les codes peuvent être téléchargés sur le site de l’éditeur, ainsi que quelques vidéos explicatives… mais en anglais. À noter que les vidéos, tout comme les photos du livre, auraient pu être visuellement plus soignées.

Bref: livre à recommander pour débuter dans le monde Arduino.

Commander le livre sur Amazon (lien sponsorisé)

Commentaires (0)


Makeprintable.com: réparer les fichiers STL avant impression 3D

Le 6 mars 2016 | Auteur: Frédéric Genevey
Catégories: Aide / Astuce, Imprimante 3D

Lorsqu’on travaille sur SketchUp, il arrive que certains fichiers créés, qui s’affichent pourtant correctement dans le slicer (comme Cura), ne s’impriment pas correctement. C’est particulièrement le cas des ouvertures dans les pièces. Voici un exemple parlant:

Il s’agit de la roulette d’un vélo d’enfant. Visuellement, elle paraît tout à fait correcte. Il en est de même dans Cura:

Mais lorsqu’on affiche la vue par couches, on se rend compte que les ouvertures sont comblées:

Ce problème est très fréquent, en particulier dès qu’on travaille avec des cercles dans SketchUp; et il est très difficile de modifier le fichier SketchUp original pour corriger le problème, puisque tout semble correct.

Heureusement, un nouveau site, proposé en version béta, vient nous aider. Il s’agit de makeprintable.com.


Une fois inscrit, on peut télécharger le fichier STL. A noter qu’un plug-in permet de télécharger un fichier directement depuis SketchUp!

On peut ensuite effectuer des rotations et des mises à l’échelle à l’objet.

On voit bien que le fichier pose problème; la roue n’est pas correctement formée:

On peut ensuite choisir la qualité de travail. En position High, le temps de calcul est fortement augmenté, mais cela permet d’obtenir un fichier prêt pour l’impression.

A noter qu’il est possible de définir un certain nombre de modèles d’imprimantes 3D parmi les plus courantes; je suppose que la sortie est ensuite optimisée pour les caractéristiques de chaque imprimante. Le site permet aussi de servir de slicer et d’exporter directement du G-code.
S’ensuit alors le travail de réparation et d’optimisation:

Le résultat corrige bien les problèmes rencontrés:

On peut alors choisir d’exporter le fichier aux formats .STL ou .OBJ. Un passage par Cura montre que la roue est maintenant correcte:


Comme tout système de correction de fichiers 3D, makeprintable n’est pas parfait, mais les résultats sont prometteur, d’autant plus que l’utilisation du site est pour le moment gratuit.

Commentaires (1)


« Billets plus anciens