blog

Edurobot

Robots & pédagogie

Le projet Edurobot offre aux enseignants et aux élèves des ressources pédagogiques pour l'utilisation de la robotique et de la technologie à l’école.

logo edurobot

Probot

Navigation rapide

Activités et ressources pour la ProBot

Liens et ressources pour la ProBot

 

Niveau (CH): 3 à 8 Harmos

Niveau (F): CP à 6e

Fabricant: TTS

Prix: environ 150 CHF

Robot pédagogique ProBot de TTS

Robot pédagogique ProBot de TTS

Description

 

Le robot ProBot est le grand frère de la Beebot. Comme elle, il se programme à l’aide de touches fléchées. Chaque déplacement programmé à l’aide des flèches correspond à 25 cm ou à une rotation de 90°.

La Probot est dotée d’un écran LCD qui indique tous les mouvements programmés. Cet écran se révèle particulièrement utile lorsqu’on utilise le reste du clavier. En effet, la ProBot se programme grâce au langage LOGO. Tout y est: la fonction REPEAT, les procédures… Chaque commande est affichée sur l’écran et peut être modifiée à tout instant sans devoir réécrire tout le programme.

Robot ProBot vu de dessus: clavier et écran

Robot ProBot vu de dessus: clavier et écran

La ProBot est aussi pourvue de plusieurs capteurs: contact avant-arrière, son et lumière. Chacun de ces capteurs peut se programmer individuellement.

Comme la ProBot est équipée de deux roues motrices en position centrale (les roues de la voiture sont factices), elle peut tourner facilement sur elle même. Au centre de l’essieu, on peut introduire un stylo, afin de laisser la trace des déplacements, comme pour les anciennes tortues LOGO!

Roues motrices de la ProBot

ProBot et stylo

Si la ProBot est dotée d’un port USB, il est inutilisable pour nous. En effet, le logiciel (vendu séparément) ne fonctionne que sous Windows 98. On peut néanmoins parfaitement se passer de l’ordinateur pour utiliser le robot. L’écran de 16 lignes est largement suffisant.

Le mode d’emploi en français peut être téléchargé ici (trad Elisabeth Rolli):
ProBot - Mode d'emploi en français
1.9 MiB
886 Downloads
Détails...

A quoi sert une ProBot?

Un peu de théorie et d’histoire

Bien avant que l’enseignement bureautique prenne le pas dans les écoles, les ordinateurs étaient souvent utilisés pour travailler à l’aide du LOGO.  Inspiré par les théories de Piaget, le LOGO était utilisé pour développer chez les élèves la logique, structurer la résolution de problèmes et leur permettre une réflexion méta-cognitive.

Seymour Papert, co-inventeur du LOGO au MIT et ancien collaborateur de Piaget, insiste sur une double dimension pour favoriser l’apprentissage: les dimensions sociales et communicatives. C’est ce qu’il appelle le constructionnisme. L’apprentissage est favorisé par les échanges entre les élèves et par le dialogue. C’est la force des robots pédagogiques en tant que tels: ils sont des objets vecteurs de connaissance; ils permettent à l’élève d’explorer son environnement, de montrer ce qu’il sait et de partager ses connaissances.

C’est ainsi que très tôt, le LOGO a été décliné en des robots pédagogiques: les tortues de sol (appelée ainsi en référence à l’animal emblématique du langage LOGO), aussi appelées Tortues Jeulin.

Tortue LOGO Jeulin

Tortue LOGO Jeulin
Source: http://www.tortue-jeulin.com

Le robot ProBot est ainsi le descendant d’une longue lignée de robots pédagogiques basés sur le LOGO.

 

Que faire d’une ProBot?

Voici quelques exemples d’objectifs et d’activités possibles avec le robot ProBot:

Estimation des longueurs et des angles

L’enseignant dessine sur le sol plusieurs lignes droites. Les élèves doivent en estimer les longueurs et tester leur estimation à l’aide de la ProBot. On peut renouveler l’activité en modifiant l’unité de mesure: passage des centimètres à l’unité de déplacement de la ProBot (25 cm).

Lors de l’apprentissage des angles, on peut renouveler l’activité, en demandant aux élèves d’estimer des grandeurs d’angles, et en mettant leurs estimations à l’épreuve à l’aide du robot.

Apprentissage de la mesure de longueurs et d’angles

L’enseignant dessine sur le sol un trajet à l’aide d’une ligne, composé d’une ou plusieurs longueurs, avec ou sans virages. Les élèves doivent utiliser différents instruments de mesure en fonction des distances et angles et doivent programmer le robot pour qu’il suive le trajet.

Apprentissage de la géométrie

L’élève doit réaliser diverses formes géométriques (polygones réguliers ou pas) à l’aide du robot.

Apprentissage des systèmes de coordonnées

Sur une grille quadrillée par unité de 25 cm, ou sur une surface délimitée par un système de coordonnées, l’élève doit atteindre à l’aide du robot diverses coordonnées de diverses unités. On peut aussi travailler l’orientation à l’aide de coordonnées géographiques.

Dictées géométriques

Un élève prépare un itinéraire, le décompose en mouvement, et le dicte à un deuxième élève, qui doit programmer le robot.

 

Toutes ces activités ne nécessitent pas de tapis. En effet, il est toujours possible de préparer des tapis quadrillés avec des unités de 25 cm, mais la possibilité de programmer à peu près n’importe quel déplacement sur le robot permet de s’en affranchir.

 

 Fournisseur en Suisse:

Educatec


2 commentaires sur “Probot


  1. Chantal Good a commenté:

    Bonjour!

    Merci pour cette nouvelle surprise qui va certainement ravir les enseignantes des plus grands élèves.

    Le lien (si s’en est un) : Le mode d’emploi en français peut être téléchargé ici (trad Elisabeth Rolli)n’est pas actif me semble-t’il?

    Meilleurs messages

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *